Apple doit-il s'inquiéter de l'alliance entre Xiaomi, Vivo et Oppo ?

Les fabricants de smartphones Xiaomi, Vivo et Oppo révélaient la semaine dernière sur WeChat travailler sur une technologie de transfert de fichiers similaire à AirDrop. A la veille de sa sortie, programmée pour fin août, Apple devrait-il se faire du souci ?


Un système de partage de documents sur Android pour concurrencer AirDrop

Cette initiative n’est pas nouvelle. En 2011, Google lançait Android Beam, une technologie de partage de fichiers entre smartphones reposant sur le NFC. Malgré le potentiel de ce dernier, le géant américain n'était pas parvenu à développer un système abouti.

A l’instar de Google, Xiaomi, Vivo et Oppo souhaitent créer un AirDrop pour OS. L’approche des trois marques chinoises est cependant plus "littérale". Elles comptent en effet concevoir une copie exacte qui pourra, elle aussi, transférer des documents vers des tablettes et des ordinateurs par Bluetooth et Wifi à une vitesse de 20 mo/seconde.


Un coup dur pour Apple

En fin 2018, Apple admettait encaisser une baisse de 27% de son chiffre d’affaires en Chine. Au deuxième trimestre 2019, toujours dans l’Empire du Milieu, la marque perdait 41,7% de ses parts de marché, passant de 11,5% de parts en 2018 à 6,7% à Q2 2019.

Parts de marché des fabricants de smartphone en Chine de 2014 à 2019

Parts de marché des fabricants de smartphone en Chine de 2014 à 2019 - Crédit : Statista


En s'alliant, Xiaomi, Vivo et Oppo, qui détiennent à eux trois 49,2% des parts de marché du smartphone en Chine, pourraient davantage fragiliser Apple. Car sans être une caractéristique phare des iPhones, le AirDrop restait une technologie unique en son genre sur laquelle l'Américain pouvait compter.


LIVRE BLANC
Wallet mobile : pourquoi l'intégrer dans votre stratégie marketing en 2019 ?
BOOK-3d
TÉLÉCHARGER