Le mobile, un challenge pour les marques

Avec ses 34 millions d'utilisateurs, le mobile est désormais l'appareil le plus consulté. Son utilisation s'amplifie de jour en jour et modifie les comportements des consommateurs qui ne semblent plus pouvoir se passer de leur smartphone.

La dépendance vis-à-vis des téléphones devient telle que certaines entreprises adoptent des stratégies dites "mobile only", c'est-à-dire qui se concentrent uniquement sur mobile. Cependant, ces stratégies restent encore mal maîtrisées par les marques.


L'usage du mobile

En moyenne les mobinautes visitent 18 applications par mois contre 56 sites. Toujours selon le rapport de Médiamétrie, les applications concentrent 90% du temps passé sur mobile.

Néanmoins, près de la moitié du temps dévolu à ces applications se concentre sur 10 applications : un réseau social (Facebook, Instragram, Twitter), une messagerie (Messenger, WhatsApp), un média, une application de transport, une application de banque, la vidéo et les jeux.

Compliqué donc pour une marque de tirer son épingle du jeu lorsque l'on mise sa stratégie mobile uniquement sur une application.


Visibilité limitée sur le web mobile

La visibilité sur mobile est également limitée pour les marques. En effet, les bannières enregistrent encore une qualité média faible avec moins d’une impression visible sur deux en display sur web mobile ou in-app, soit 50% contre 62% sur desktop.


Comment certaines marques ont décidé de s'approprier le mobile

Plusieurs marques ont donc décidé de se tourner vers d'autres alternatives que les applications ou les publicités display.

On pense notamment à Picard qui a décidé de dématérialiser ses coupons sur Apple Wallet et Google Pay. Sa décision semble payer car la marque enregistre aujourd'hui un taux de transformation compris entre 15% et 55%.

Pour en savoir plus sur la success story de Picard sur wallet mobile et sur les opportunités du wallet, téléchargez notre rapport Forrester :


TÉLÉCHARGER LE RAPPORT