Le mobile, un fantastique appareil drive-to-store

Le mobinaute est désormais un terme qui s’applique à la majorité des Français, quel que ce soit l’âge, le sexe ou la profession. On compte 75% d’utilisateurs de smartphone dans l’Hexagone, dont 39% ayant moins de 18 ans.

Sans surprise, l’utilisation quotidienne d’Internet sur mobile est largement répandue (77%). Bien que ce temps soit essentiellement réparti entre les échanges avec des proches, la lecture d’un média ou le divertissement, les achats commencent également à se forger une place. Selon le rapport d’étude “Impact du mobile sur les achats des Français en magasin“ de la MMA, 47% des consommateurs ont déjà acheté sur web mobile et 38% sur une application.

Toujours selon la MMA, le téléphone joue aussi un rôle important dans le drive-to-store. Il inciterait 66% des clients à se rendre en magasin suite à des recherches satisfaisantes sur leur smartphone et 58% des clients qui auraient reçu ou auraient été ciblés par une publicité sur leur mobile.


Le mobile, un allié des marques pour le drive-to-store

Les préparations des visites en point de vente passent par le mobile

Les recherches personnelles, lorsqu’elles sont concluantes, génèrent naturellement du trafic en magasin. Les leviers privilégiés par les clients sont :

  • un moteur de recherche à 45%, dont 74% qui se rendront effectivement en boutique ;
  • le site de la marque à 35%, dont 73% qui se rendront effectivement en boutique.

Les mobinautes semblent rechercher le même type d’informations :

  • le prix d’un produit ou d’un service ;
  • la disponibilité d’un produit ou d’un service ;
  • la localisation d’une boutique ;
  • les avis ;
  • les comparaisons de prix et produit ou service.

Ils sont 67%, 50%, 47%, 47% et 45% respectivement à se déplacer en point de vente après avoir effectué ces recherches.

Les marques doivent ainsi construire leur SEO et leur site pour aider le consommateur à trouver facilement et rapidement ces informations. En faisant cet effort, les enseignes créent des micro-moments, moments courts sur téléphone à fort impact sur la décision d’achat, sur le smartphone de leurs clients et prospects.


Les communications relayées sur mobile influence le drive-to-store

Près de 91% des Français ont déjà été exposés à des communications sur leur smartphone que ce soit via un mail (83%), un sms (83%), une publicité en ligne (63%) ou une notification push (55%). Lorsque les mobinautes reçoivent un message d’une marque qu’ils connaissent et consomment, ils sont plus prédisposés à se déplacer. Ils sont 52% à s’être rendus dans une boutique dans la semaine qui a suivi la visibilité d’une publicité et 37% dans la foulée d’autres déplacements.

Les messages les plus efficaces selon les clients sont :

  • les offres promotionnelles ;
  • les informations sur la disponibilité d’un produit en point de vente ;
  • les informations sur les nouveautés ;
  • les informations basées sur la géolocalisation.

Ils sont 83%, 68%, 59% et 55% à visiter un magasin après avoir reçu de telles communications.

Cependant, il est à noter que les publicités géolocalisées sont à prendre avec précaution. Seuls les consommateurs qui ont accepté de partager leur localisation devraient être ciblés sous peine de froisser et indigner les clients en demande d’une utilisation éthique de leurs données personnelles.


LIVRE BLANC
Wallet mobile : pourquoi l'intégrer dans votre stratégie marketing en 2019 ?
BOOK-3d
TÉLÉCHARGER