Les assurances innovent en dématérialisant leurs cartes tiers payant

Il y a, en 2021, une hausse globale des usages du numérique par les assurés. Que ce soit pour souscrire un contrat, le modifier, réaliser une demande d’attestation, déclarer un sinistre ou encore suivre l’avancement d’une prise en charge, La crise sanitaire a clairement accéléré cette tendance, avec les assurés très demandeurs de la gestion à distance et en autonomie de leur services.

Parmi les assurés connectés, 91% (+ 5 points par rapport à 2018) possèdent un smartphone (96% parmi les moins de 35 ans mais 80% seulement parmi les 65-80 ans).

Il y a une forte progression du numérique dans les assurances. En effet, notamment concernant la déclaration d’accident, de sinistre, la plupart des assurés passent déjà par internet au lieu de se déplacer ou d’appeler l’assurance en question. Pour les déclarations, le canal numérique (email, site Internet ou appli) est sollicité dans 44% des cas.


Les assurés souhaitent un suivi de leurs dossiers en temps réel

61% des assurés ayant fait une déclaration de vols, accidents, sinistres au cours des 24 derniers mois indiquent avoir suivi l’avancement du dossier en autonomie via un service en ligne, 64% pour les déclarations des 12 derniers mois.

Article Assurance

Etude Nuxeo réalisée par Next Content

Parmi la liste proposée à l’évaluation, les trois améliorations ou nouveaux services numériques les plus attendus sont :

  • ceux qui offrent davantage d’autonomie aux clients (possibilité de gérer son contrat depuis son espace client)
  • ceux qui sont associée à une dématérialisation totale (souscription et déclaration en ligne) avec des réponses plus rapides
  • ceux qui sont en temps réel

Loi Hamon

Depuis janvier 2021, nous pouvons résilier notre contrat en cours d'année (la RIA, la résiliation infra-annuelle). La Loi Hamon a été mise en place et dit :

“La loi Consommation – dite loi Hamon – permet à tous les Français de résilier leur assurance auto, moto ou habitation à n’importe quel moment, après un an d’engagement. Cette mesure est destinée à fluidifier le marché de l’assurance en libérant les consommateurs des contraintes de la reconduction tacite.”

Cela implique qu'une carte tiers payant envoyée au format papier peut être obsolète un mois après.

Mais cela pose deux gros enjeux du côté des assureurs :

  • Comment gérer en temps réel les droits des adhérents ?
  • Comment mieux développer une relation de proximité et une expérience client forte ?

Dans cette optique, le wallet a su tirer les épingles du jeu.


L’assurance innove via le Wallet

Les assurances et mutuelles ont pris le parti d’innover pour leurs assurés et tout cela grâce au wallet ! En effet, le wallet facilite l'expérience client et permet aux entreprises d’assurer une bonne relation client. Notre collaboration avec April, première assurance adhérente au wallet a porté ses fruits !

Le wallet a mis en place avec April une carte tiers payant dématérialisée, acceptée par les professionnels de santé, facile à télécharger, dynamique avec des mises à jour en temps réel des droits (ajouts, modification et suppression des droits), et qui ouvre un canal relationnel avec des push notifications.

Ces nouveautés permettent aux assurés :

  • D’informer les assurés de leur remboursement
  • D’envoyer des notifications en temps réel sur les changements dans le contrat et les résiliations
  • De construire une relation de proximité avec les assurés

Une étude interne démontre que les assurés sont pleinement satisfaits du service imaginé par Captain Wallet et April. En effet, 9 assurés sur 10 recommandent ce service !

Le numérique prend de plus en plus de place en 2021. Cette innovation apporte de réels résultats à April avec un taux d’activation des adhérents de 25%.

Qui sera la prochaine à sauter le pas ?

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

LIVRE BLANC
Wallet mobile : pourquoi l'intégrer dans votre stratégie marketing en 2021 ?
Cover 3D book livre blanc
TÉLÉCHARGER