7 tendances du marketing mobile à suivre en 2021

L’année 2020 a marqué un tournant dans notre rapport au mobile : 70% des connexions à Internet se font via un smartphone. Selon App Annie et son rapport sur les habitudes mobile 2020 et 2021, le « mobile à domicile » sera la tendance forte de l’année 2021.

Pendant l’année 2020, les marques ont réalisé l’importance de l’omnicanalité, ce qui a fait de ce sujet un des incontournables du confinement : un must-have pour garder le lien avec ses clients malgré la distanciation sanitaire imposée. Mais en 2021, les cartes seront rebattues.

Selon financesonline.com, les consommateurs sont particulièrement réceptifs au marketing mobile lorsqu’il s’agit d’une marque qui leur est familière (54%), d’un contenu novateur (52%), ou d’une offre promotionnelle (41%).

Quelles utilisations seront en vogue dans les stratégies mobiles des professionnels du marketing ?


1 - La montée des investissements en m-commerce et social commerce

Pour 2021, App Annie prévoit que 43% des activités à domicile se feront sur mobile. Cela sacralise le mobile comme l’épicentre des activités sociales, professionnelles et personnelles. On peut penser aux applications de livraison de repas, les applications financières, et celles consacrées au travail en équipe (Zoom pour n’en citer qu’une).

Ainsi, le « couch commerce », autre qualificatif du m-commerce, est en passe de devenir la première source d’achat des consommateurs. D’ailleurs, les applications spécifiquement consacrées à l’achat pourraient atteindre un taux de croissance annuel moyen de 40% sur quatre ans.

Une étude publiée par Hootsuite et We Are Social montre que 99% des utilisateurs des réseaux sociaux s’y connectent via leurs mobiles. Le social commerce (soit la corollaire réseaux sociaux du m-commerce) détient donc une place essentielle, lui qui permet aussi d’améliorer drastiquement son taux d’engagement. Les plus concernés sont les 18-34 ans qui, aux Etats-Unis, représentaient un taux d’engagement de 47% en octobre 2019 sur les publications où un produit était tagé.


2 - Recherche vocale : il n'est pas trop tard

Comment inscrire la recherche vocale dans sa stratégie mobile ? L’utilisation de la recherche vocale via les mobiles augmente, et permet indirectement d’améliorer le référencement naturel de son site. Les utilisateurs sont plus susceptibles d’appeler l’entreprise ou d’en visiter le site web pour détenir plus d’informations. Or, c’est un positionnement sur un marché moins encombré que celui des recherches en ligne traditionnelle.

Parce que c’est l’occasion d’augmenter la portée de sa marque et de séduire toujours plus de consommateurs, les investissements dans les achats vocaux pourraient monter jusqu’à 40 milliards de dollars en 2022.


3 - Intelligence artificielle et réalité augmentée : technologies en début de course

L’arrivée de l’intelligence artificielle et de la réalité augmentée accessible à tous a déjà impacté l’utilisation de nos téléphones. Certaines campagnes marketing ont amené à des collaborations des marques avec Snapchat et Instagram, pour créer des filtres spéciaux. Le catalogue IKEA est aussi transposable en réalité augmentée. Nombreux sont les exemples déjà existants.

De même, le chatbot est une pratique qui se répand de plus en plus, toutefois encore sous-estimée. Pourtant, ceux-ci peuvent fournir informations et conseils aux clients et visiteurs pour répondre à leurs besoins, les aider dans une démarche ou à choisir un produit. Sur un modèle de machine learning, cet outil est amené à s’améliorer avec le temps dans chaque entreprise et permettra de créer des profils de communication encore plus pertinents.

Si l’IA et la RA se situent dans cette liste des 7 tendances à suivre, c’est que l’arrivée de la 5G promet de bousculer un peu les choses. La vitesse de connexion permettra un apprentissage automatique bien plus rapide, pour amener vers une précision plus grande et une aide plus adaptée aux habitudes de ses clients.


4 - Le jeu mobile : ou comment magnifier le taux d'engagement de sa marque

Le jeu mobile a explosé cette année, avec en moyenne 15% de téléchargements en plus qu’en 2019. Le confinement y est évidemment pour quelque chose. Mais cela n’empêche pas d’y voir une grande opportunité marketing : les consommateurs devraient dépenser plus de 120 milliards de dollars en jeux mobiles sur l’année prochaine.

En plus des classiques publicités sur les versions gratuites des jeux mobiles, les marques doivent comprendre que le jeu va être intégré dans une nouvelle ère du marketing mobile pour maximiser portée et engagement auprès de générations plus jeunes. La députée américaine Alexandra Ocasio-Cortez a ainsi rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes sur Twitch à l’occasion d’une partie du jeu Among Us, et en a profité pour encourager à voter. Efficacité ? Maximale.

App Annie prévoit ainsi une forte demande des jeux en multijoueur sur 2021, l’apparition de la 5G aidant. Les téléphones sont aussi de plus en plus puissants : la technologie appelle donc à une utilisation de plus en plus massive des jeux sur téléphone.

5- Le wallet mobile : être plus proche de vos clients

Le wallet est l’un des leviers sur mobile qui a fait le plus parler sur l’année 2020. En effet, celui-ci permet nombre de mécanismes répondant aux problématiques posées par la crise sanitaire.

Le sans-contact en est l’un des premiers témoins. Que ce soit dans le paiement ou dans la dématérialisation de supports marketing dans les applications Apple Wallet et Google Pay, le parcours d’achat peut se faire sans couture en partie grâce à la nativité de l’outil. Cartes bancaires, cartes de fidélité, coupons d’offres (ce qui pique l’intérêt de tout de même 41% des consommateurs, il faut le rappeler), tickets d’accès et billets personnalisés (pour du Click & Collect par exemple), sont intégrables aux 2 apps. Plus récemment, même la carte tiers-payant a pu être dématérialisée.

L’intérêt de cette technologie réside dans son universalité et sa flexibilité. La dématérialisation peut se faire depuis tous les leviers dont une marque dispose déjà (email, SMS, site internet, application, en magasin via QR Code ou NFC, …). Attention toutefois, il ne vise pas à les remplacer totalement mais à les compléter. En donnant la possibilité de communiquer via push notifications, l’efficacité des messages marketing est non seulement décuplée mais aussi moins coûteuse : pas de frais de développement, pas de facturation individuelle à chaque envoi (comme le SMS), mais une couverture et une visibilité bien supérieure à celle de l’email.

En 2021, le wallet mobile sera sans aucun doute une flèche de plus à l’arc des arsenaux digitaux.


6 - Le marketing local : le next step de la personnalisation marketing

Privé d'une partie de ses commerces de quartier cette année, le consommateur a besoin de se sentir chez lui. Le marketing local, c’est étalonner sa stratégie marketing à une échelle géographique déterminée (et la plus petite possible). Le but est de proposer toujours plus de personnalisation : 79% des entreprises ayant dépassé leur prévision annuelle de chiffre d’affaires avaient au préalable mis en œuvre une stratégie de personnalisation client.

Au moment du déconfinement, cette stratégie s’est révélée précieuse. Maintenant obligés de limiter leurs déplacements, 25% des Français se disent néolocalistes : ils préfèrent acheter en local. Et 70% sont convaincus du rôle du digital dans la création du lien entre les enseignes en local et les consommateurs.

D’ici 2021, les efforts budgétaires alloués à la publicité locale sur mobile atteindront les 32,4 milliards de dollars. Intégrer la question du local dans la mise en place de stratégies SEO et SEA n’est plus une option aujourd’hui, au moment où la recherche d’une solution ou d’un magasin se fait majoritairement sur Google et Google Maps.


7 - Les "Dapps : des applications fonctionnant sur un modèle blockchain

Le phénomène des applications en blockchain arrive lui aussi, plus timide néanmoins. Ce que l’on appelle les « Dapps » (pour « distributed-apps » ou « application décentralisée ») sont des applications qui ne fonctionnent pas comme les autres, malgré leur apparence. En effet, ces applications n’ont pas besoin d’autorité centrale pour fonctionner (un serveur commun), mais se sourcent en peer-to-peer via des smarts contracts.

Autre particularité, qui en fait un outil marketing intéressant, est que les données sont stockées de façon chiffrée et transparente sur une blockchain. Cela a donc pour particularité de promettre une sécurité agrandie sur la protection des données.

Il prendra surement du temps aux professionnels du marketing pour s’approprier cette technologie, afin d’en faire un outil marketing intéressant. Mais la puissance de ce type de fonctionnement et son avantage vis-à-vis de la protection des données en font un sujet sur lequel il faut se pencher pendant 2021.

Pour plus de simplicité, nous vous avons concocté une "petite" infographie résumant les tendances du marketing mobile. Enjoy !

infographie-7-tendances-marketing-mobile-2021

LIVRE BLANC
Wallet mobile : pourquoi l'intégrer dans votre stratégie marketing en 2021 ?
Cover 3D book livre blanc
TÉLÉCHARGER